Le cheval

marin

Retour

 

L’hippocampe, ou « cheval marin », est, dans la mythologie grecque, une créature fantastique dont la partie antérieure est celle d'un cheval, soit la tête, l'encolure et les deux jambes antérieures, et la partie postérieure celle d'un poisson, d'un serpent, ou d'un monstre marin. Décrits comme les chevaux de la mer, où ils vivent habituellement, deux ou quatre d'entre eux tirent le char de Poséidon. D'autres servaient de monture aux divinités marines mineures, comme les tritons et les Néréides. En premier lieu chez les Étrusques, ils sont assez souvent représentés sur les objets d'art de la période antique comme les mosaïques et les poteries en relation avec le milieu aquatique. Ils y possèdent généralement une longue queue couverte d'écailles vertes et des nageoires de poisson. Comme de nombreuses autres créatures mythologiques, la figure des hippocampes a été reprise en héraldique, et dans quelques œuvres modernes.

 

 

Elle ne peut être vue que par ceux qui ont des pouvoirs magiques ou un don pour la magie, sous l'apparence d'un cheval normal, mais avec un museau plus large, une crinière d'or, les quatre pattes terminées en forme d'ailerons de queue et une nageoire caudale puissante, semblable à la queue d'un poisson. Ces animaux seraient de tailles différentes et d'une couleur verte ou jaunâtre foncée parce qu'ils se nourrissent d'algues. Les chilotes croient que ces êtres vivent en abondance dans la mer au large de la côte ouest de l'île de Chiloé et des îles environnantes, et que les démonistes ont capacité de les voir. Par conséquent, eux seuls peuvent les utiliser comme montures pour atteindre le vaisseau fantôme légendaire appelé Caleuche. Les sorciers ne peuvent pas utiliser leur magie pour atteindre le navire fantôme légendaire, et les sorcières serient sérieusement frappées par le Millalobo (roi de la mer) si elles ne respectent pas cette loi. On dit aussi qu'après avoir quitté son maître dans la Caleuche, ces créatures reviennent à la nage près de la rive, et même si elles sont invisibles pour les gens normaux, n'importe qui peut savoir indirectement la présence de ces animaux mythiques en observant le mouvement de la mer parmi les rochers. Les sorcières sont réputées choisir leur monture tout en naviguant sous la mer. Il est dit que ces créatures sont très fortes.