Bartabas

 

Retour

 

Les deux portraits sont de Equi Jane Peinture

 

 

 

Fils d'un père architecte et d'une mère médecin du travail, il se passionne dès son enfance pour les chevaux.

Remarqué en 1977 dans le cadre du festival off d'Avignon, il crée en 1985 le théâtre équestre Zingaro (tzigane en italien), qui était le nom de son premier cheval, un frison noir né en Belgique. Zingaro mourut en 1998. Il invente une nouvelle forme de spectacle équestre en y apportant une dimension onirique et esthétique. La troupe composée d'artistes alliant le théâtre, l'art équestre, la danse et la musique s'installe au Fort d'Aubervilliers en 1989 et devient une des compagnies les plus importantes d'Europe. Elle parcourt le monde de New-York à Tokyo avec ses créations qui parachèvent l'émergence d'un théâtre équestre à part entière.

En 1989, le théâtre Zingaro s'installe au fort d'Aubervilliers où il crée de nombreux spectacles.

 

Fondé en 1984, le théâtre équestre Zingaro s'installe en 1989 au fort d'Aubervilliers, suite à la proposition du maire de la ville. Depuis, près d'une dizaine de spectacles qui sont chaque fois un événement ont vu le jour à Aubervilliers : 'Cabaret équestre I, II et III' 'Opéra équestre', 'Chimère', 'Eclipse', 'Triptyk' puis 'Loungta'. En 1998, sa troupe se produit même à New York où elle remporte un vif succès. En 2003, il crée l'Académie du spectacle équestre dans les Grandes Ecuries du château de Versailles, lieu prestigieux où la troupe, exclusivement composée de cavalières (ayant reçu une formation sur mesure avec des cours de danse, d'escrime, de dessin... et d'équitation), se produit dans le cadre des grandioses Fêtes de nuit. En consacrant toute sa vie et toute son énergie aux chevaux, Bartabas est parvenu à révolutionner l'art équestre en y apportant une dimension onirique et esthétique. Si on l'appelle 'le seigneur des chevaux', c'est parce qu'il semble avoir trouvé le moyen de les comprendre mieux que personne...